Emmaüs  

Responsable depuis 1949 

Eco-responsable depuis toujours..

Où, Quand, Comment ?

 

Tout commence sur la décharge à ciel ouvert de la "Jamaïque", espace d'enfouissement pour les rebuts de la Ville de Saint-Denis. Il était alors de tradition d'y venir, glaner ici et là quelques produits de fortune, par nécessité, par opportunité.

La Jamaïque : "l'Usine"

 

Tel un espace de "vies", organisé autour des "stocks" déversés, triés, poussés et enfouis par les Katerpilar de la Commune.. 

Produits des rues, des cours, des magasins & Libre-services..!

 

Ferrailles, bouteilles, bois, mobiliers, électroménagers, pièces de voiture, textiles, chaussures, aliments..., aubaines pour certain, dépannages pour d'autre !

Amas économique 

 

C'est là, qu'on venaient puiser des forces, construire de la survie, tisser des liens..

 



 

Où, Quand, Comment ?

 

Tout commence sur la décharge à ciel ouvert de la "Jamaïque", espace d'enfouissement pour les rebuts de la Ville de Saint-Denis. Il était alors de tradition d'y venir, glaner ici et là quelques produits de fortune, par nécessité, par opportunité.

La Jamaïque : "l'Usine"

 

Tel un espace de "vies", organisé autour des "stocks" (produits des rues, des cours, des magasins & Libre-services..) déversés, triés, poussés et enfouis par les Katerpilar de la Commune.. 

 

Ferrailles, bouteilles, bois, mobiliers, électroménagers, pièces de voiture, textiles, chaussures, aliments..., aubaines pour certain, dépannages pour d'autre !
 

Un amas économique 

 

C'est là, qu'on venait puiser des forces, tisser des liens, survivre...
 

1993

La fermeture de la décharge est officiellement prononcée (nuisance, saturation, mises aux normes, déplacement).

Lizine la fèrmé

"Kosa ou vé ni fé astèr ? !"

(Que va 'ton devenir, maintenant que l'usine est fermée ?)

1994

Les Familles de Primat rencontre l'Abbé Pierre, en visite sur l'île, à l'initiative de la FAP (Fondation Abbé Pierre).

Cette même année, l'association Les Papillons d'Emmaüs est déclarée en préfecture, elle rassemble une dizaine de familles du quatrier Primat contraintes de quitter la décharge ; à  l'image des "Chiffoniers"  elles prennent le défi de "rester debout"...